Extension Factory Builder
Courtier-Forex.net
14Oct/142

Voici les 10 questions que vous devez poser absolument à votre broker forex

Afin de faciliter votre recherche de brokers forex ou pour savoir si votre broker forex actuel est un courtier de qualité, j'ai sélectionné dix questions de bases auxquelles votre broker devrait pouvoir répondre sans la moindre difficulté.

Les questions en rouge sont des questions éliminatoires, si le broker n'apporte pas une réponse satisfaisante, il ne vaut mieux pas continuer ...

1 - Êtes-vous régulé ? Pouvez vous le prouver ?

Posez cette question en premier. Car si le broker répond non, vous pouvez directement arrêter tout contact avec celui-ci et continuer vos recherches. Si le broker répond oui alors demandez lui de vous le prouver.

En complément, je vous invite à vous rendre sur le site de l'organisme de régulation afin de vérifier les propos du broker. Vérifiez également sur le site de l'autorité de régulation à quelle hauteur votre capital est protégé en cas de faillite du courtier.

Enfin, le broker ne doit surtout pas botter en touche en vous disant que la régulation est "en cours" ou "n'est pas importante" car cela équivaut à un NON. Et donc à un signal très négatif !

2 - Est-ce que les comptes des clients sont séparés des actifs de votre société ?

Les autorités de régulation sérieuses (comme la FCAobligent les courtiers Forex à séparer les actifs des clients des fonds propres de la société. C'est ce qu'on appelle également la ségrégation des fonds.

La séparation est très importante car en cas d'insolvabilité de votre courtier, vos fonds ne seront pas accessibles aux créanciers car ils seront situés dans des comptes séparés.

Personnellement, je déconseille de trader avec un broker dont les comptes des clients ne seraient pas séparés des actifs de la société.

3 - Pouvez-vous me montrer votre bilan ?

Même si vous ne comprenez pas la signification d'un bilan, c'est toujours un signe rassurant si un broker est prêt à vous le montrer. La plupart des régulations sérieuses obligent les brokers :

  • à faire auditer/vérifier leurs comptes par un cabinet d'audit et d'expertise comptable (comme PwC, Deloitte, Ernst & Young ou KPMG)
  • ou/et à publier leur bilan comptable.

4 - Êtes-vous contrepartie des trades de vos clients ? Quels sont vos fournisseurs de liquidité ?

Il est important de savoir si votre broker forex peut être contrepartie de vos trades. En d'autres termes, assurez-vous qu'il n'y a pas de conflit d'intérêt et que votre broker n'a aucun intérêt à ce que votre trade soit perdant.

En complément, vous pouvez lui demander à quelles contreparties vos trades sont envoyés ? Banques ? Agrégateurs de liquidité ? (Thomson Reuters Dealing Aggregator, FlexTrade, Quotix, Integral, Currenex, MarketFactory, EBS Direct, DealHub, FirstDerivatives DeltaFlow).

5 - Les spreads sont-ils fixes ou variables ? Vraiment ?

En règle générale les spreads sont variables mais certains brokers fournissent des spread fixes. Si votre broker forex vous propose des spreads fixe, demandez lui si il ne peut pas arriver qu'exceptionnellement ceux-ci varient. Il y a de très grandes chances que la réponse soit "oui".

6 - Quels sont vos spreads ?

Si le broker vous donne ses spreads minimums, demandez lui plutôt ses spreads moyens. Ca sera plus représentatif de la réalité. En complément, regardez sur internet pour vérifier si le broker a l'habitude d'élargir ses spreads lors des nouvelles économiques et si oui, de combien.

7 - Appliquez-vous des commissions ?

Malgré des spreads bas, certains brokers appliquent des commissions qui font augmenter vos couts de trading. Lorsque vous comparez deux brokers sur le spread, vérifiez bien cet élément.

8 - Autorisez-vous le scalping ? (si c'est votre style)

La plupart des brokers disposant d'un Dealing Desk refuseront le scalping. Si vous faites du scalping, il est indispensable que vous vérifiez que votre broker l'autorise . Pour le savoir, demandez-lui et lisez bien les conditions de trading avant de les signer.

9 - Autorisez-vous le hedging ?

Pareil que pour le précédent point. Certains brokers n'acceptent pas le hedging (couverture) de trades. C'est donc quelque chose à vérifier.

10 - Quels sont vos taux de rollover ?

Les rollover c'est les intérêts que vous payez ou que votre broker vous paye lorsque vous laissez une position ouverte du jour au lendemain. C'est une information à connaître car si vous gardez des trades ouverts longtemps, cela peut influer positivement ou négativement votre performance.

Ces dix questions ne sont pas exhaustives. Néanmoins, il s'agit des dix questions auxquelles votre interlocuteur ne devrait pas avoir trop de difficultés à répondre.

Alors, n'hésitez pas à imprimer cette liste de questions, comme ça, la prochaine fois que vous aurez un appel d'un broker forex, vous saurez quelles questions lui poser (la plupart des escrocs échoueront dès la première question).

Et vous ? Avez-vous d'autres questions que vous posez systématiquement à votre broker ? Répondez dans les commentaires :

Commentaires (2) Trackbacks (1)
  1. Pour moi c’est la n°4 la plus importante :

    Êtes-vous contrepartie de vos clients ?

    En clair, gagnez vous de l’argent i j’en perds !


Leave a comment

CommentLuv badge